Marcel Farine, un pionnier du Mouvement Emmaüs
par Charles Fässler, Président de la Fédération Emmaüs-Suisse

 

Cet homme d'action contribua grandement à l'implantation en Suisse du Mouvement Emmaüs créé par l'Abbé Pierre et, durant des décennies, marqua de son sceau le développement de ce concept humanitaire.

Il fut impressionné par l'appel impératif de l'Abbé Pierre pour une solidarité avec les plus pauvres, adressé au public rassemblé dans la grande salle du Kursaal de Berne, le 6 février 1956. C'est ainsi que Marcel Farine décida, déjà quelques jours après cet événement, de lancer avec des volontaires le groupement des Amis d'Emmaüs, Berne pour venir en aide à des personnes et des familles dans le besoin.

C'est grâce à son initiative que se constitua en 1959 l'Aide aux lépreux Emmaüs-Suisse qu'il dirigera jusqu'en 1989. En 1966, à la suite de divers entretiens avec Raoul Follereau, connu sous le nom d'"apôtre des lépreux ", il devint le président fondateur de la Fédération internationale des Associations contre la lèpre (ILEP), une Organisation ayant actuellement son siège à Londres, chargée de coordonner sur le plan mondial tous les projets relatifs à la lutte contre la lèpre.

< © Assemblée constituante ILEP
        ( 25 septembre 1966 à Bern)

Son engagement contre la misère humaine, en vue de plus de justice sociale, fut extraordinaire. Durant 32 ans (1958-1990), il présida la Fédération Emmaüs-Suisse, créée également à son initiative.

L'un des moments culminants de son activité fut certainement la première Assemblée d'Emmaüs International qu'il dirigea du 24 au 26 mai 1969 dans l'enceinte du Palais fédéral de Berne (salle du Conseil national), et qui le vit accéder au poste de président fondateur de cette Organisation faîtière des institutions d'Emmaüs (communautés et groupements d'Amis) du monde entier. Il en assumera la direction durant 10 années.

Sa carrière professionnelle se révéla être un apport précieux dans l'exercice de son engagement au service des malheureux de notre planète. En tant que haut fonctionnaire de l'Union postale universelle (UPU), il représenta cette Organisation auprès des Nations Unies et de la plupart de ses grandes Institutions spécialisées (FAO, OMS, UNESCO, OIT), recueillant de larges expériences dans le domaine de la coopération technique pour les pays les plus pauvres et tissant des liens fructueux avec des personnalités importantes.



© Création d'Emmaüs International (24 mai 1969)
Abbé Pierre et Marcel Farine

Même encore aujourd'hui, Marcel Farine s'engage sans repos pour les problèmes cruciaux de ce temps et, jusqu'à tout dernièrement, il a tenu des conférences sur l'aide au développement et les questions sociales dans des entreprises, des écoles, des universités, des paroisses, etc. En tant qu'auteur de plusieurs livres (" Le paradis perdu d'Eugen Drewermann ", " Un monde meilleur est possible ", " Le signe de contradiction "), il appelle à la solidarité avec les plus pauvres. Dans son livre " Les rendez-vous de l'espoir ", il raconte de façon impressionnante ses rencontres avec les déshérités et ses contacts avec des femmes et des hommes célèbres tels que Mère Teresa, Sœur Emmanuelle, Edmond Kaiser, Dom Helder Camara, Raoul Follereau, etc.

A toi, mon cher Marcel, va notre reconnaissance et nos vœux cordiaux pour une bonne et longue continuation de tes activités en faveur de l'humanité.